fbpx

Gouvernement de la République de la Corée du Sud

bourse-coree-du-sud


La présidente de la corée PARK Geun-hye a été élue en décembre 2012 pour un mandat unique de cinq ans. Le Premier ministre, HWANG Kyo-ahn, a été nommé en juin 2015 avec pour priorité la relance de l’économie, incluant un accent particulier sur le développement de l’innovation. Les pouvoirs de la présidente ont été transférés au Premier ministre depuis la procédure de destitution initiée par l’assemblée nationale le 9 décembre 2016 sur fond des manifestations les plus importantes de l’histoire de la Corée depuis 1987. La Cour constitutionnelle dispose de 180 jours pour statuer sur la destitution de la présidente. Le parti présidentiel Saenuri (conservateur), a perdu la majorité au Parlement au profit du parti Minjoo (démocrate) pour la première fois depuis 16 ans lors des élections législatives du 13 avril 2016. Les prochaines élections sont prévues pour décembre 2017. En cas de confirmation de la destitution, le scrutin devrait se tenir dans un délai de 60 jours.

Situation économique

11e puissance économique mondiale (PIB de 1378 Mds USD en 2015), 6e exportateur et 9e importateur mondial, la Corée est un pôle majeur d’innovation en Asie et un pays membre du G20. Elle est l’une des économies les plus ouvertes du monde (taux d’ouverture proche de 90%).

La croissance du PIB coréen a été de 2,6% en 2015 (contre 3,3% en 2014). Le commerce extérieur s’est contracté en 2015 avec une baisse de 8% des exportations (527 Mds USD en 2015 pour 573 Mds USD en 2014) et de 16,9% des importations (437 Mds USD en 2015 pour 526 Mds USD en 2014), soit 90 Mds USD d’excédent (47 Mds USD en 2014).

La stratégie de croissance coréenne lancée en 2013 (plan triennal pour l’innovation économique) vise à promouvoir l’économie créative. La Corée a annoncé en juillet 2015 un nouveau plan de relance de 20 Mds USD, faisant suite à celui de 2014 de 43 Mds USD et à un budget expansionniste pour 2015 (+6%). Sur le plan structurel, la Corée s’emploie à réformer son marché du travail, notamment en faveur de l’emploi des jeunes et pour pallier les différences de statuts entre travailleurs temporaires et permanents. Le chômage reste très faible à 3,5%, la principale préoccupation étant la croissance du chômage des jeunes (de l’ordre de 9%).

 



Bourses proposées

Expirée

Bourses d’études : Corée du Sud 2018 – Gouvern...

Bourses d’études : Corée du Sud 2018 – Gouvernement de la République de la Corée du Sud   Dans le cadre du programme Korean Gouvernment Scholarship Prorgamm (KGSP2018).  Le Gouve...
Doctorat Master 23 mars 2018 Bourse d'études
Open chat
💬 Besoin d'aide ?
Conseiller Orientation
Salut 👋🏼

Besoin d'aide ?